Fabriqués dans les temples bouddhistes, les bijoux en jonc d’or sont considérés comme des portes-bonheur. Mais d’où vient cette tradition ? Et comment sont ils devenus de véritables accessoires de mode boho chic?

Le jonc d’or, bien plus qu’un bijou

Connu sous le nom de « kumlaï », traduit du Thaïlandais par bracelet en or, le jonc bouddhiste se présente comme un anneau en plastique orné de fines feuilles d’or. Les mêmes que celles utilisées pour les statuts des bouddhas dans les temples. Il est scellé avec un connecteur sur lequel est inscrit un mantra béni par les moines, d’où son autre appellation de bracelet mantra. La poudre d’or contenue dans les joncs provient des offrandes de feuilles d’or à Bouddha faites lors de cérémonies. Les moines martèlent les feuilles d’or en guise d’offrande et recueillent par la suite la poussière d’or qui résulte de ces battages successifs puis la verse dans les joncs.

Les moines réalisent alors une prière de protection – le mantra – tout en scellant le bracelet et en l’enduisant d’huile sacrée. Le sceau apposé sur un jonc bouddhiste affiche un ou plusieurs des 5 mantras censés apporter fortune, chance, bonheur, réussite professionnelle et amour à celui qui porte le jonc d’or, un détail à voir pour s’assurer de l’authenticité du bracelet bouddhiste.

Les joncs bouddhistes, des amulettes porte-bonheur

Bénis par les moines et portant un mantra sacré, les joncs bouddhistes sont de véritables amulettes porte-bonheur. Ils doivent leur pouvoir en partie à la prière de protection réalisée par le moine lors de sa fabrication. En effet, le jonc d’or doit un tiers de sa puissance au moine qui l’a scellé. Le reste de son énergie lui vient de Bouddha et de celui qui le porte, et ce, à parts égales. En plus du pouvoir des mantras inscrits sur le sceau, le jonc en or et plus généralement un anneau en or représente l’amour et l’unité infinis, voilà pourquoi, ce bijou bouddhiste constitue un excellent cadeau pour des êtres chers.

Le jonc bouddhiste, un accessoire de mode

Par-delà leur rôle de porte-bonheur, les joncs bouddhistes sont devenus avec le temps de véritables accessoires de mode. Avec leur teinte dorée, ils subliment la peau hâlée du poignet en été et illuminent le look en hiver. Si ce bijou se porte seul, il offre un très joli résultat en superposition. Pour profiter de la puissance de cette amulette, il est alors conseillé de porter des rangées joncs d’or en nombre impair et au plus près du poignet.

Pour un plus joli effet, il est possible de cumuler les styles. En effet, cet accessoire de mode se présentant initialement comme un simple anneau doré se décline aujourd’hui en différentes tailles et formes : épais ou fin, torsadé ou tressé. L’on peut aussi trouver d’autres coloris, notamment le cuivré et l’argenté.

  • Bague jonc argent
    Produit en promotion
    7,95
  • Bracelet bouddhiste tresse jonc or rose
    Produit en promotion
    20,00
  • Bracelet bouddhiste jonc argenté
    Produit en promotion
    12,95
  • Bracelet bouddhiste jonc d’or
    Produit en promotion
    12,95

En plastique, les joncs d’or sont très légers, souples et ne produisent pas de bruit quand ils s’entrechoquent. Par ailleurs, ce bijou sobre est aussi résistant. Il ne s’altère pas au contact de l’eau, même de l’eau de mer, et sous les frottements. L’éclat du bijou bouddhiste se renforce d’ailleurs avec le temps.