Plus qu’un simple bijou, le Mala est un collier de spiritualité utilisé dans la méditation. Sa praticité et sa symbolique ont contribué à son succès fulgurant en Occident depuis quelques années. Quelles sont les propriétés de ce chapelet de prière ?

Collier Mala : définition et origine

  • Véritable bracelet Mala Rudraksha marron
  • Véritable collier Mala tibétain en Lapis Lazuli
  • Véritable collier Mala tibétain en quartz blanc
  • Véritable collier Mala tibétain 9 planètes

Le Mala est une chaîne de perles en bois, en grains ou en pierres naturelles qui représente chacune une répétition de Mantra ou de Japa. À l’origine, ce bijou était utilisé par les hindous et les bouddhistes durant les pratiques religieuses. Les Aztèques et les Yogis se servaient également du Mala durant leurs séances de prière et de méditation. Bien qu’il ait été créé il y a plus de 3000 ans en Inde, le collier Mala s’est étendu au fil du temps vers d’autres pays asiatiques comme le Tibet, la Chine, la Corée et le Japon. À la fin du Moyen-âge, le bijou apparaît en Europe sous forme de chapelet catholique. Aujourd’hui, il reste un accessoire de mode qui peut se porter en collier ou en bracelet multitours.

Quelle est la signification des 108 perles du Mala ?

Traduit littéralement du sanskrit par « guirlande de perles », le collier se compose de 108 perles de la même dimension, ainsi que d’une plus grosse perle représentant un stupa ou guru, et qui est le point de départ et d’arrivée de toutes les prières à la chaîne. Ces perles sont utilisées pour compter le nombre de mantras récités durant la méditation afin d’atteindre l’« accomplissement ». Le chiffre 108 est le fruit d’une opération mathématique visant à multiplier 9 fois 12, le chiffre 9 symbolisant le savoir spirituel, la compassion et le dévouement. Le 12, présent au cœur de la Bible, représente quant à lui le déroulement du temps, mais aussi les 12 paires de côtes, 12 vertèbres thoraciques et 12 méridiens énergétiques. Les 108 perles du Mala auraient ainsi des vertus de guérison de l’âme. Toutefois, la signification du chiffre 108 peut varier selon les cultures. Chez les bouddhistes, le Mala représente les 108 noms de Bouddha et les 108 épreuves accomplies par Bouddha pour atteindre l’illumination.

À quoi reconnaît-on un vrai Mala ?

Que ce soit pour la mode ou pour favoriser la méditation, le collier Mala est très populaire. Mais certains critères doivent toutefois être pris en compte pour bien choisir son bijou de spiritualité. Dans un premier temps, vous devez vous assurer que le collier comporte bien 108 perles conçues dans le même matériau, de la même couleur et de la même taille. La perle de guru doit quant à elle afficher une taille plus importante. Il est aussi impératif que les perles soient nouées séparément sur le cordon afin de faciliter leur comptage.

L’utilisation du Mala pour la méditation

La méditation avec un Mala se fait habituellement en position assise, les jambes croisées sur le sol, et le collier dans la main droite posée sur le cœur. Vous devez ensuite fermer les yeux pour vous concentrer sur le mantra avant de respirer profondément, puis de compter avec le pouce les perles en commençant par la première perle à côté du guru. La grande perle étant le point de départ et d’arrivée de chaque prière, il n’est pas nécessaire de la compter. Une fois le mantra terminé, il vous suffit de pousser délicatement la perle et de tenir la seconde, et ainsi de suite, jusqu’à atteindre la dernière perle.


Laissez vôtre commentaire ici