Vaisselle en plastique, vaisselle toxique ?

Depuis quelques années, le plastique est utilisé avec abus par les industriels. Plus de 10 tonnes de plastique sont fabriquées chaque minute… La plupart termine dans nos océans.En cuisine, saladiers, tasses, assiettes, bols : la vaisselle en plastique séduit grâce à ses couleurs acidulées et à son design varié. Mais utiliser ce type de vaisselle n’est pas sans danger. Sa toxicité est telle que des mesures radicales ont été prises en France. Et heureusement, des alternatives existent. 

La vaisselle en plastique : nocive pour la santé ET l’environnement

 Que ce soit pour transporter des aliments – dans le cadre d’un pique-nique par exemple – pour réchauffer un plat ou pour conserver un repas, nous faisons principalement appel à la vaisselle en plastique. Colorée et design à souhait, elle s’avère être à la fois esthétique et fonctionnelle. Et pourtant, la vaisselle et les contenants en plastique nuisent à la santé humaine.  En effet, lorsque les contenants sont soumis à une température élevée, certains éléments constituant ces plastiques migrent vers les aliments et causent à la longue, différentes maladies. Ces éléments indésirables, ce sont par exemple, l’antimoine et le Bisphénol A entre autres, connus comme étant d’importants perturbateurs endocriniens. Mais ce n’est pas tout ! L’utilisation massive de la vaisselle en plastique, réutilisable ou non, impacte négativement sur l’environnement.  Chaque année, les ménages français jettent près de 4,73 milliards de gobelets en plastique. Sur cet ensemble de déchets, seul 1 % fait l’objet d’un recyclage.  

Une mesure radicale : pour préserver la santé et protéger l’environnement

 Face au danger que représente la vaisselle en plastique pour l’homme et pour l’environnement, le gouvernement français a émis un décret sur l’interdiction de la vaisselle en plastique en fin d’année 2015. Le décret vient renforcer la mesure adoptée en juillet 2015, dans le cadre de la loi sur « la transition énergétique pour la croissance verte ». À partir de 2020, la vaisselle en plastique devra donc être remplacée par une vaisselle fabriquée avec des matériaux bio-sourcés.  Attention, les industriels ne sont pas les seuls à être concernés pas cette interdiction. Elle s’adresse en effet, à toutes « personnes physiques ou morales livrant, utilisant, distribuant ou mettant à disposition sur le marché intérieur, à titre onéreux ou gratuit, pour les besoins de leur activité économique, des gobelets, des verres ou des assiettes jetables en matière plastique ». 

Le coco bowl : la solution écolo pour tous !

 Pour votre bien et celui de l’environnement, dès aujourd’hui, oubliez la vaisselle en plastique et misez plutôt sur une solution plus naturelle, écolo et tout aussi pratique comme le coco bowl. Les bols de coco sont fabriqués entièrement à la main avec les coques de véritables noix de coco, dont la chair a déjà été utilisée. Chaque noix est coupée délicatement. Puis, l’intérieur et l’extérieur sont poncés soigneusement.  Une fois la coque lissée, elle est rendue brillante grâcede l’huile de coco biologique. Le processus de fabrication s’effectue donc via l’utilisation exclusive de produits naturels. Cela rend le bol en coco parfaitement sûr pour l’alimentation. Le coco bol ne contient par ailleurs ni colle ni laque artificielle, ni aucun autre produit chimique pouvant nuire à la santé. Il constitue le contenant idéal pour vos aliments et préparations healthy comme les bouddhas et smoothies bowl. Photo by Reinaldo Kevin on Unsplash

Laissez vôtre commentaire ici