Sandrine Leclercq, Praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise, nous livre ses conseils pour bien aborder le changement de saison.

Elle nous explique également pas à pas comment récolter la sève de bouleau.

Passer de l’élément Eau (hiver) à l’élément Bois (printemps)

Vous devez le sentir, la nature se réveille, nous rentrons dans l’énergie du printemps !

Le yang croit lentement et le yin diminue. Les plantes sortent de la terre et l’être humain ressent un mouvement d’impulsion, une envie de repartir à zéro, de faire le grand nettoyage de la maison mais aussi du corps et de l’esprit.

En énergétique chinoise le printemps correspond à l’élément bois, représenté par le foie et la vésicule biliaire. La libre circulation de l’énergie de ces deux dernières fonctions est primordiale pour notre santé et notre équilibre sur le plan mental.

L’émotion du Foie est la colère, l’irritabilité. Si cette émotion est en excès elle lésera d’autres aspects de notre organisme. Pars exemple chez la femme les menstruations pourront être perturbées, chez d’autres des problèmes de tendinites ou un dérèglement du sommeil pourraient apparaître  .


Il est recommandé de se nourrir avec des aliments de saison. Avec l’arrivée des beaux jours, les pores de la peau s’ouvrent, les toxines accumulées durant l’hiver veulent sortir.  Alors il faut bouger, respirer marcher dans la forêt, faire du Qi gong et récolter les cadeaux de dame nature.

Quoi de mieux qu’une petite cure de sève de Bouleau pour favoriser ce mouvement yang d’extériorisation ?

Cet élixir à un double avantage car il va nettoyer mais aussi renforcer notre vitalité.

Ses propriété drainantes et diurétiques ont pour réputation de favoriser  l’élimination des déchets du corps, d’éliminer la cellulite, d’améliorer l’état des tissus, de la peau, des muscles et des tendons.

Riche en silicium organiques, calcium, vitamine C, potassium, acides aminé la sève apporte énergie et sérénité.

Comment récolter la Sève de Bouleau ?

Cela n’est pas difficile. Il suffit de trouver un Bouleau suffisamment large, donc pas trop jeune, de percer un trou avec une perceuse à un mètre du sol d’une profondeur de 2 cm maximum. D’y enfoncer un tuyau  (qu’on trouve dans les magasins de bricolage) relié à un réceptacle et d’attendre que ça coule.

La sève doit être récupérée régulièrement et placée au frais car elle se dégrade vite au contact de la chaleur et la lumière.

Lorsque vous aurez terminé la récolte n’oubliez pas de faire un pansement à l’arbre, en bouchant le trou avec des feuilles et un morceau de bois.

La sève de Bouleau est comparable à de l’eau avec un léger goût sucré. En consommer un verre tous les matins pendant 3 semaines est l’idéal. Au réfrigérateur elle se conserve uniquement quelques jours si elle n’est pas traitée.

Sandrine LECLERCQ
> Son site
> Sa page Facebook


Laissez vôtre commentaire ici